Participer

Madrid, Espagne

Cadence, rythme et mesure : les jeunes et la communauté

Fundación Tomillo

December 6, 2012

Promouvoir l’engagement des jeunes en partageant les prises de décisions

De nombreux programmes centrés sur la communauté visent les jeunes désavantagés. Cependant, le programme Tiempo Joven fait ce que peu d’autres osent faire. Tiempo Joven associe les jeunes directement dans la planification, la gestion et les opérations financières de ses programmes.

Les jeunes sont responsables et ils font un boulot formidable.

Traduit approximativement comme « jeune temps », le programme a été lancé en avril 2003 par la Fundación Tomillo dans le quartier Orcasur de Madrid pour faire face au problème de la violence des gangs et de l’isolation parmi les jeunes immigrants vivant dans des zones avec peu de ressources. Tiempo Joven offre aux jeunes du quartier une occasion de créer et de participer à des ateliers reflétant leurs intérêts. Ceux-ci comprennent des activités allant de la musique rap à la percussion, en passant par le break-dancing, le théâtre et la radio.

En impliquant les jeunes à tous les niveaux de sa conception, de la mise en œuvre jusqu’au budget, le programme aide les participants à développer leur confiance en eux, un sentiment d’investissement dans la communauté et des compétences transférables.

Tout ceci se passe en même temps que les jeunes soient engagés dans leurs activités favorites, telles que la performance des jeunes rappeurs Taller de Hip-Hop dans « Rapsodas in Barrio » (voir vidéo ci-dessous). Ce n’est pas étonnant que la réussite de cette approche unique du programme soit maintenant reproduite dans quatre autres districts de la ville.

S’unir pour effectuer le changement

Un peu plus que 13 % de la population de Madrid est composée d’immigrants, le deuxième pourcentage le plus élevé du pays, et à peu près 14,7 % sont des enfants ou des adolescents. La plupart vivent dans des quartiers surpeuplés et dilapidés dans le sud de Madrid.

Le quartier Orcasur – là où Tiempo Joven a été lancé la première fois – est le district le plus pauvre de Madrid et affiche les taux de chômage, d’échec scolaire et de criminalité les plus élevés de la ville. La plupart des immigrants de cette zone proviennent de l’Equateur, de la Colombie, du Pérou, de la république Dominicaine et du Maroc. Les logements surpeuplés et le manque de ressources locales créent un sentiment de dislocation sociale fondamentale parmi les jeunes et les rendent particulièrement vulnérables aux gangs, (surtout ceux qui se divisent selon des clivages culturels ou raciaux).

Pour répondre à ces défis, Tiempo Joven utilise des stratégies innovatrices de recrutement et une approche participative unique, afin de réunir ces jeunes provenant de groupes conflictuels autour d’un objectif concret partagé.

Puisque l’accès à l’information est limitée dans ce groupe et dans ces zones, des ateliers mobiles sont déployés à travers la communauté pour atteindre et inscrire les jeunes dans les programmes.

Une fois inscrits, les participants sont traités comme délégués du conseil et sont invités à participer au développement des programmes dans lesquels ils espèrent être impliqués. Au cœur de ce modèle se trouve le conseil de jeunes entrepreneurs sociaux, composé de représentants de tous les ateliers. Les représentants sont responsables de l’organisation des activités, la convocation de réunions, la résolution de conflits, la présentation de propositions et la gestion des coûts du programme. Les membres du conseil agissent aussi en tant que représentants officiels des jeunes dans le district.

Cette stratégie a mené à un engagement citoyen sans précédent parmi les jeunes du quartier et, en cours de route, des espaces publics ont été récupérés comme lieux de réunions communautaires.

La réussite

Pendant les dernières sept années, plus de 3200 jeunes d’au moins 16 nationalités différentes ont participé au programme de Tiempo Joven.

Aujourd’hui, ces jeunes adultes, auparavant vulnérables et à risque, peuvent partager une expérience de réussite et un sens de contrôler leurs vies et leurs circonstances plutôt que de demeurer « victimes » et bénéficiaires passifs d’assistance, en marge de la société.

Les participants au programme en ressortent avec la capacité de s’organiser eux-mêmes, d’analyser les projets et de résoudre les conflits qu’ils identifient dans leurs quartiers. Les résultats de leur travail – que ce soit des performances de théâtre, de marchés de solidarité, des compétitions interculturelles de cuisine – contribuent tous à créer une communauté qui est plus amicale, plus habitable et plus accueillante de la diversité culturelle.

Le succès de Tiempo Joven a été reconnu par le financement privé de la fondation Iberdola et la fondation Sara Maria, ainsi que le soutien des trois niveaux du gouvernement espagnol : le ministère de l’éducation (gouvernement central), le département de l’éducation (gouvernement régional) et la direction générale de l’immigration (gouvernement municipal de Madrid)

Le projet Tiemp Joven Immigración y Ciudadanía a gagné un prix dans la 6ème compétition de bonnes pratiques

Making it Work for You:

  • Autant que possible, trouver des façons d’impliquer le groupe et public ciblés dans le processus de planification. Une consultation dès le début avec les intervenants mènera à une participation et un engagement plus importants.
  • L’engagement des participants dans le processus budgétaire représente une forme de partage de pouvoir réel, encourage l’investissement social et augmente l’engagement civique.
  • Impliquer les jeunes dans des activités qu’ils adorent et puis les introduire à des questions communautaires au sujet desquelles ils devraient être concernés.
  • Partager le succès du programme avec d’autres quartiers et intervenants locaux. Faire des jeunes participants ses meilleurs ambassadeurs !
  • Utiliser les espaces publics et les établissements locaux pour promouvoir l’intégration culturelle parmi les jeunes de différentes nationalités et origines culturelles

Newsletter



Pour cette bonne idée, contacter:

Irene Lantero
C/ Campo Tejar 37 (Orcasitas)
Madrid, Espagne,
28041
Tel.: +34 91 561 16 04
irene.lantero@tomillo.org
http://www.tomillo.org

Maytree