Participer

Londres, Royaume-Uni

‘Équipe Londres’ et le programme de mentorat du Maire

Ville de Londres

January 10, 2012

Bâtir des réseaux bénévoles à travers toute la ville pour améliorer les problèmes sociaux

Aaron Harriott est un footballeur professionnel de 17 ans. Mais, sans avoir eu l’expérience du mentorat, il doute qu’il aurait jamais atteint « son emploi de rêve » : « Pour être honnête, au début je n’aimais pas qu’on me dise quoi faire et j’étais assez rebelle. Mais au bout d’un certain temps j’ai réalisé que mon mentor essayait de m’aider … Je crois que c’est vraiment important pour les gens de mon âge d’avoir quelqu’un qui leur montre ce qu’ils peuvent faire de leur vie. » Aaron a été mentoré pour la première fois à l’âge de 11ans, et il espère maintenant pouvoir se porter bénévole lui-même.

En août 2010, le maire de Londres Boris Johnson a lancé un programme de mentorat à travers toute la ville pour offrir aux jeunes adolescents désavantagés des modèles de rôle positifs. Ce programme fait partie de l’utilisation innovatrice du secteur bénévole que Londres a choisi pour résoudre les problèmes sociaux plus vastes, et il a déjà attiré 1700 mentors bénévoles.

Les mentors du maire

L’espoir, c’est que le programme de mentorat du maire rendra l’histoire d’Aaron plus habituelle. Le programme vise à offrir des modèles de rôle positifs aux adolescents désavantagés de Londres, pour réduire leur implication dans des activités criminelles et encourager leur engagement dans l’éducation et l’emploi.

Les adolescents passent deux heures par semaine avec leur mentor. Les parents sont impliqués dans le processus de parrainage, aidant à sélectionner un mentor approprié. Une fois « parrainé », les mentors travailleront sur des programmes individualisés, qui peuvent comprendre le sport, l’alphabétisation ou les devoirs, ainsi que des conseils et un soutien pour le jeune en question.

L’ancien député maire Ray Lewis a conçu ce programme, se basant sur la philosophie disciplinaire de son école, l’académie Eastside, établie pour offrir un environnement structuré d’apprentissage aux adolescents noirs troublés.

Il dit : « Ce programme est concerné tout d’abord par la prévention et son objectif est d’attraper les garçons avant qu’ils ne tombent dans le cercle vicieux du monde criminel. Soyons honnêtes, beaucoup de nos garçons grandissent dans des ménages à parent unique sans figure de père … C’est facile de critiquer nos jeunes gens qui ne se conduisent pas bien, mais malheureusement beaucoup d’entre eux n’ont jamais appris à distinguer le bien du mal, et le mentorat est une solution réelle. »

Le programme de mentorat se déroule à travers sept des quartiers les plus pauvres de Londres, y compris Brent, Croydon, Hackney, Haringey, Lambeth, Waltham Forest et Southwark.

 

La légende du football Ian Wright parle du mentorat.

Equipe Londres : connecter les bénévoles, créer de l’impact

Le programme de mentorat du maire forme une partie-clé de la plus vaste initiative de l’ Équipe Londres, qui vise à développer et à engager le secteur bénévole à travers la ville. Le partenariat est au cœur de ce programme, réunissant les individus disposés, les organismes bénévoles et le secteur privé pour cibler les problèmes communautaires les plus urgents et les plus difficiles.

Le programme espère aussi augmenter la participation aux projets civiques dans tout Londres, pour renforcer auprès des bénévoles le sentiment d’appartenir à la capitale et de contribuer à une meilleure cohésion sociale.

Equipe Londres se base sur un projet américain, Cities of Service, développé par le maire de New York, Michael Bloomberg. sous le nom de NYC Service. Le concept d’un « bénévolat avec impact » est au cœur du programme, selon lequel les efforts des bénévoles sont à diriger vers des objectifs sociaux spécifiques et atteignables.

 

Bâtir le succès

Equipe Londres adapte ces ambitions à la situation locale. Le problème de Londres n’a jamais été un manque de volonté à se porter bénévole – les chiffres du maire suggèrent qu’un sur quatre londoniens sont déjà des bénévoles réguliers, et que jusqu’à 70 pourcent d’entre eux font du volontariat de manière informelle. Plus de 300 000 personnes se sont portés bénévoles pour les jeux olympiques de 2012.

Le problème, au contraire, a été la difficulté de connecter les bénévoles enclins à des opportunités significatives, ainsi que le manque d’une stratégie pour cibler l’énergie des bénévoles là où les besoins se font le plus sentir.

L’approche d’Equipe Londres résout ces problèmes. Ses pages Web – claires, gratuites et faciles à utiliser – agissent comme sur un site conventionnel de recherche d’emploi, où les individus peuvent se connecter et poser leur candidature pour des rôles appropriés. Lancé seulement à la fin du mois de juin, le site a déjà une liste de près de 60 opportunités bénévoles, dont de nombreuses qui restent toujours en cours.

La deuxième idée est d’envoyer les bénévoles là où ils sont le plus utiles. Pour faire ceci, Equipe Londres a identifié trois priorités pour le secteur bénévole londonien, par le biais d’une consultation publique : prévention de la criminalité, qualité de vie et opportunités pour la jeunesse.

Les rôles bénévoles affichés sur le site internet devraient tous être liés directement à ces priorités, et le bureau du maire devrait avoir conçu des projets particuliers – comme le programme de mentorat – qui opèrent dans le contexte de ces priorités.

En fournissant des priorités stratégiques, et en facilitant les opportunités bénévoles, Equipe Londres a réussi à gérer l’afflux de bénévoles, en les dirigeant à travailler dans les communautés où le besoin est le plus grand.

Making it Work for You:

  • Les récompenses : le bénévolat demande beaucoup de temps et d’effort – soyez sûr d’utiliser un système de récompense à haute visibilité pour reconnaître la contribution des bénévoles, tel que « London Stars »
  • Une bonne coordination : un système bien conçu pour connecter les bénévoles enclins avec les organismes qui en ont besoin est essentiel.
  • Les priorités : collaborer avec le public pour identifier des priorités claires à l'intention de votre ville peut conférer une légitimité à votre stratégie bénévole.
  • Exploitez le potentiel bénévole existant : en liant le projet aux olympiades de 2012, on a donné un élan au programme et a fourni un exemple clair et visible des effets positifs du bénévolat.

Newsletter



Pour cette bonne idée, contacter:

Mara Clarke, Senior Project Officer Volunteering, Team London City Hall
The Queen's Walk
London, UK,
SE1 2AA
Mara.Clarke@london.gov.uk
http://www.london.gov.uk/teamlondon

Team London Film

Maytree