Education

Cardiff, Pays de Galles

Le langage à travers la loi : le projet Cardiff E.S.O.L. Police

Cardiff, Pays de Galles

March 24, 2011

La police gagne la confiance des gens grâce à des programmes de formation et d’apprentissage de la langue offerts aux nouveaux immigrants.

Depuis 27 ans, Constable Vince Donovan a été membre du service de la gendarmerie au sud du Pays de Galles et a vécu à Cardiff, , avec sa femme et ses deux enfants adolescents. Son rôle habituel est d’offrir un soutien ou de rassurer les victimes de crimes liés au racisme ou à l’homophobie et envers les handicapés.

test En 2001, Cardiff est devenu la première municipalité au Pays de Galles à accueillir des chercheurs d’asile, avec plus de 2 000 individus et leurs familles, et Constable Donovan est devenu l’officier de gendarmerie principal, responsable de ces chercheurs d’asile.

A Cardiff, comme ailleurs, une connaissance limitée de l’anglais, une culture et des lois locales différentes rend les chercheurs d’asile vulnérables et sujets à être catégorisés tout aussi bien en tant que victimes ainsi qu’auteurs d’incidents nouveaux et malvenus dans leur nouvelles communautés.

Constable Donovan a aussi remarqué que beaucoup de ces individus avaient une peur inhérente de la police, le résultat de leurs expériences passées. Il a entendu plein d’histoires de comment ces chercheurs d’asile ont été battus, volés et même violés par la police dans leur pays d’origine.

« J’ai pensé que c’était essentiel d’essayer de retirer cette peur et de changer leurs perceptions. Je voulais que ces individus réalisent que la police au Royaume-Uni était amiable et ne leur poserait aucun souci, et que la police était là pour les protéger et veiller sur eux, étant consciente de leur vulnérabilité au sein d’une vie complètement nouvelle, » se souvient Constable Donovan.

Cherchant une opportunité pour se connecter à cette communauté, il a approché Susan Morris, du service ESOL (l’anglais pour ceux qui parlent d’autres langues) à Cardiff, et ensemble ils ont élaboré un cours qui permet aux chercheurs d’asile de comprendre leurs droits et leurs responsabilités, tout en bâtissant des relations de confiance avec eux.

Le résultat fut la formation des premières classes ESOL dirigées par la police pour une communauté de nouveaux-venus.

La solution: Cours ESOL données par la police (Police ESOL)

Police ESOL est un cours qui enseigne l’anglais tout en bâtissant des relations entre les officiers de la loi et la nouvelle communauté de migrants. D’autre part, les participants acquièrent aussi des connaissances pratiques sur la loi et les méthodes de police au Royaume-Uni.

Le cours est élaboré en tant que 10 sessions de 2 heures chacune, et comprend des sujets tels que « une introduction à la police », « comment faire si il y a une urgence », « la sécurité des enfants au Royaume-Uni » et « conduire au Royaume-Uni ».

L’intention de chaque session est de donner aux participants plus de confiance en la police, un sens de son rôle, ainsi que des connaissances de la loi au Royaume-Uni, tout en développant des compétences de base en anglais écrit et parlé.

Quand le sujet de « la police » a tout d’abord été mentionné dans les cours, les participants devenaient visiblement tendus et silencieux. Cependant, les enseignants ESOL ont continuellement insisté que la police était là pour fournir aux participants toutes les informations dont ils auraient besoin pour vivre confortablement et en sécurité au Royaume-Uni. Pendant chaque session, il y avait suffisamment de temps pour que les participants puissent demander des questions directement à la police et mentionner les problèmes qui les concernent particulièrement.

« Je me souviens la première fois que je suis entré dans une classe, j’ai vu des hommes et des femmes dans la salle qui littéralement tremblaient de peur en ma présence. Plus tard, après avoir engagé une conversation avec eux à travers les sessions, je me suis trouvé comblé d’offres de nourriture et d’invitations chez eux pour manger – un vrai signe de leur appréciation, » se rappelle Constable Donovan.

Bâtir des relations plus directes entre la police et la communauté de chercheurs d’asile a aussi mené à réduire la peur qui fait que traditionnellement les incidents de racisme ou de violence domestique ne sont pas rapportés. Par exemple, le côté pratique du cours a fait que les chercheurs d’asile sauraient quand et comment utilisez le numéro d’urgence (999 au Royaume-Uni) ainsi que les autres services médicaux et sociaux.

Making it Work for You:

  • Quand on engage la participation de nombreuses agences communautaires dans l’intégration des nouveaux-venus, ceci contribue à un apprentissage interculturel, augmente la confiance et encourage la participation civique.
  • Contactez votre gendarmerie locale pour savoir quelles ressources communautaires seraient disponibles pour les écoles et les organismes du quartier

Maytree