Planification

Chicago, États-Unis

Réussir grâce à des partenariats : investir dans les gouvernements municipaux

Chicago CommunityTrust

May 24, 2011

Soutenir les partenariats entre les gouvernements locaux et les fondations caritatives pour assurer que le développement communautaire soit durable

Selon l’usage, une fondation servira mieux sa mission si elle finance les organismes à but non

Mount Prospect Library

lucratif, p. ex., un fournisseur de services communautaires, un laboratoire d’idées ou un groupe de pression politique.

Jusqu’à tout récemment, les fondations et les organismes attribuant des subventions n’ont pas considéré les gouvernements locaux ou municipaux comme des récipients potentiels.

C’est là justement qu’a su innover la société fiduciaire Chicago Community Trust.

Après avoir déterminé que cela ferait avancer son programme, la Chicago Community Trust a attribué un nombre de subventions directement aux gouvernements municipaux de la région, ceci en accord avec sa nouvelle stratégie de soutien pour les initiatives d’intégration des immigrants. Les faubourgs de Chicago – Berwyn, Mount Prospect, Schaumburg et Skokie – ont deux caractéristiques en commun : un gouvernement local et une population immigrante se trouvant en hausse rapide. Selon le recensement US de 2000, 25 % des résidents de Berwyn et de Mount Prospect sont nés à l’étranger ; pour Schaumburg, c’est presque 40 %.

Pour faire face à ce changement démographique ainsi que pour répondre aux besoins nouveaux ou en évolution dans la communauté, la Chicago Community Trust a lancé une initiative d’intégration immigrante d’une durée de trois ans et d’une valeur de 1,5 million de dollars. Ce modèle de financement innovateur tient aussi à venir à l’aide du «leadership au niveau du gouvernement local» en ce qui concerne une telle intégration.

Ce n’est pas la première fois depuis son début il y a 94 ans que la sociéte a pensé faire avancer son programme de cette façon. En 1919, lors d’un afflux d’immigrants européens, elle a lancé toutes sortes d’initiatives avec l’intention d’aider ceux-ci à s’installer dans leur nouveau pays.

Réussir grâce à des partenariats

L’expérience de la Chicago Community Trust démontre bien que le financement d’un gouvernement local, surtout aux moments de crise économique, peut donner de bons résultats :

«Avec une subvention, une agence gouvernementale peut avoir un gros impact sur toute la communauté,» dit Clare O’Shea, planificatrice supérieure du village de Mount Prospect.

Il y a très peu d’organismes à but non lucratif ayant l’infrastructure et la longévité, pour ne pas dire la portée et l’autorité, d’un gouvernement local. En attribuant une subvention directement à ce dernier on réussit non seulement à fournir des services mais aussi à le mettre en état de mobiliser la communauté par rapport à de plus grands investissements et un plus gros impact. Le financement provenant de la fondation ne peut être que renforcée par l’infrastructure locale et les programmes existants.

La Chicago Community Trust a attribué 50 000 $ au village de Mount Prospect afin qu’il mène une étude de faisabilité concernant un centre communautaire de documentation servant les immigrants. Le gouvernement local en a été convaincu et a même aidé à récolter à l’intention du centre la somme de 600 000 $ auprès de telles entreprises que Wal-Mart et de tels groupes sociaux que le Kiwanis Services Club.

Le village de Mount Prospect a pu travailler avec d’autres fournisseurs de services dans la communauté pour s’assurer de leur soutien et de leur engagement. Le résultat ? Le centre Community Connections, bâtiment de 2400 pieds carrés, où les résidents peuvent trouver une variété de programmes, allant de l’évaluation financière aux services policiers communautaires en passant par les conseils à l’emploi. Aussi bien que le village, les suivants se sont associés au centre : la bibliothèque municipale de Mount Prospect, les secteurs scolaires 214 (Community Education) et 59 (Community Consolidated) et l’hôpital Northwest Community.

D’après Ngoan Le, la force motrice de l’initiative et vice président des programmes de la Chicago Community Trust : «Nous croyons avoir bien fait si, au moyen d’une subvention de 50 000 $, nous pouvons mobiliser l’ensemble des agences du gouvernement local, qu’elles soient du logement, des services sociaux ou autres, pour se concentrer sur l’intégration des immigrants.»
Savoir influencer le changement

La Chicago Community Trust a constaté aussi que les partenaires au niveau du gouvernement local étaient capables de dépasser la portée du projet originel pour alors influencer les intervenants. Il provient des interactions gouvernementales ou sectorielles des occasions favorisant la diffusion des idées.

«Nos subventions n’exercent pas une influence seulement sur le gouvernement local visé : en réalité, elles le font aussi sur d’autres gouvernements locaux dans notre région,» dit Le. Par exemple, le Regional Immigration Integration Symposium, organisé en juin 2009 par le village de Skokie, a rassemblé des représentants publics tirés des municipalités avoisinantes pour qu’ils se renseignent sur les programmes subventionnés.

Tout comme le capital-risque dans le secteur privé, les subventions attribuées aux gouvernements peuvent leur servir de capital d’amorçage pour les projets plus innovateurs, expérimentaux, qui, sinon, n’auraient pas pu être essayés. Et si tout va bien avec ces derniers, on peut toujours en augmenter l’échelle.

«Il y a un tas de choses qu’on voudrait faire mais il manque de l’argent ,» dit Jennifer Maltas, analyste de gestion, village de Schaumburg.

Dans le village de Schaumburg, le nombre d’immigrants arrivant de l’Asie du Sud a été en hausse constante ; selon le recensement de 2007, un sur six résidents locaux étaient d’origine sud-asiatique. Quoique bien représentés dans l’annuaire des commerces, ces nouveaux résidents se trouvaient plutôt mal représentés dans la vie civique et communautaire du village. Grâce à la subvention de la Chicago Community Trust, le gouvernement local a tout fait pour : créer un groupe consultatif composé de la direction sud-asiatique ; encourager les résidents sud-asiatiques à faire partie du conseil d’administration de la fondation Health and Arts ; et sponsoriser des célébrations de la communauté sud-asiatique. Deux ans après avoir reçu la subvention, la ville a réussi à augmenter la participation dudite communauté, p. ex., en tant que membres de la Schaumburg Business Association ou des conseils communautaires.

«Faute de la subvention, à mon avis, aucune d’entre nos communautés n’aurait commencé ce que nous avons fait ni serait allé aussi loin,» dit Maltas pour conclure.

Making it Work for You:

  • Il y a beaucoup de façons de travailler avec le gouvernement. Explorer ce qu'il peut y avoir de partenariat ou de collaboration en invitant les responsables locaux à des réunions, à des comités consultatifs ou de direction et à des événements.
  • Pour subventionner un gouvernement il n'est pas nécessaire de réinventer les règles : à la Chicago City Trust, on se conduit envers le gouvernement municipal comme envers tout autre récipient. Pour travailler avec le gouvernement il faut en comprendre les modalités et la bureaucratie. Cela facilite les choses si quelqu'un de votre organisme s'y connaît déjà.
  • À noter que votre statut caritatif peut restreindre vos actions de plaidoyer ainsi que vos relations avec le gouvernement.

Maytree