Vivre

Edmonton, Canada

Non au racisme à Edmonton

City of Edmonton

February 20, 2013

L’engagement d’une ville à mettre fin au racisme mène à la création d’un espace stimulant les échanges sur les questions de race, de diversité et d’inclusion

À Edmonton (Alberta), où vit une population de plus en plus diverse, 24 000 citoyens se sont engagés à exiger haut et fort la fin du racisme. « Mettre fin au racisme nous rapproche de notre objectif de faire d’Edmonton une ville agréable pour tous », explique Ann Mah, de la commission scolaire d’Edmonton.

L’initiative Racism Free Edmonton expose carrément le racisme et la discrimination subis par de nombreux citoyens d’Edmonton, remettant en question l’opinion générale que le multiculturalisme est bien enraciné au Canada et que le racisme n’est plus un problème. Elle affirme fermement que le racisme est inacceptable et a créé un espace pour parler ouvertement des cas de racisme et vérifier s’ils sont répandus.

Lorsque la Commission canadienne pour l’UNESCO a lancé la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination, Edmonton a été l’une des premières à s’y joindre. En 2007, la Ville a établi et incorporé l’initiative Racism Free Edmonton et l’a rattachée au bureau du directeur-général adjoint afin de montrer concrètement sa volonté d’agir.

L’initiative regroupe 16 services municipaux, maisons d’enseignement et organismes communautaires, qui se sont fixé l’objectif de bâtir une collectivité inclusive en intervenant dans les domaines de l’éducation, de l’emploi, du logement, des médias, des services policiers, du système juridique et auprès des jeunes.

« Les citoyens d’Edmonton ont affirmé qu’ils ont à coeur de vivre dans une ville inclusive, dit Amarjeet Sohi, conseiller municipal. Nous devons poursuivre nos efforts communs afin d’exposer et de prévenir la discrimination. Ces efforts exigent du courage, mais surtout un solide partenariat. »

En 2010, les partenaires ont lancé une campagne de sensibilisation (I’m committed to a racism-free Edmonton) afin de mobiliser les citoyens dans la lutte contre le racisme. Ils ont distribué des cartes postales et de grands parchemins partout dans la ville, et des citoyens se sont engagés à prendre certaines mesures pour éliminer le racisme. Aujourd’hui, les partenaires partagent des pratiques exemplaires, et Racism Free Edmonton tient des activités publiques et offre de la formation contre la discrimination aux institutions publiques et aux organisations municipales comme les services policiers d’Edmonton, dont tous les dirigeants ont reçu cette formation.

Making it Work for You:

  • Le leadership compte. L'appui de quelqu'un d’influent, par exemple, le maire, le directeur municipal ou un conseiller municipal, peut mobiliser la volonté politique et les ressources nécessaires pour mener à bien le travail.
  • Consulter la communauté avant et après une campagne pour identifier non seulement des préoccupations constantes mais aussi des champions locaux qui peuvent aider à accroître la portée et l'impact des efforts.
  • Identifier le problème qu'il faut résoudre. Une façon très efficace d'en sensibiliser les gens est de reconnaître explicitement ce qu'ils ont subi et de leur fournir un espace où ils peuvent en parler.
  • Faire le bilan des progrès réalisés en s’exprimant clairement et dans un format accessible pour s’assurer de nombreux lecteurs dans la communauté.

Maytree