Education

Malmo, Suède

Le plan national suédois pour la diversité est apporté à l’école

Resurscentrum för mångfaldens skola

March 24, 2011

Mise en œuvre exemplaire du plan national suédois pour la diversité – Intégration à travers l’éducation

Dans une salle de classe à Malmö en Suède, un groupe de garçons de 15 ans sont debout sur leurs chaises riant et criant pendant qu’ils travaillent ensemble pour naviguer leur chemin d’un bout à l’autre de la salle. Ce groupe est composé d’un mélange d’immigrants et d’élèves nés en Suède ; les professeurs sont d’une diversité pareille.

Bienvenue au plan suédois pour la diversité, une vision nationale qui a été mise en œuvre localement dans les écoles et dont les résultats ont été reconnus internationalement.

Jusqu’aux années 1950, la politique d’intégration suédoise s’est caractérisée par une pression intense envers l’assimilation.

Ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, un engagement pluraliste et multiculturel en matière d’intégration est encastré dans la législation-cadre comprenant le National Action Plan for Human Rights 2006-2009 (Plan d’action national pour les droits de l’homme 2006-2009), le National Action Plan to Combat Racism, Xenophobia, Homophobia and discrimination (2000) (Plan d’action national pour combattre le racisme, la xénophobie, l’homophobie et la discrimination,2000) et le projet de loi gouvernemental primordiale, Sweden, the Future and Diversity: from Immigration Policy to Integration Policy (1997) (La Suède, le futur et la diversité : d’une politique d’immigration à une politique d’intégration, 1997). Ce dernier acte législatif positionna la diversité comme point de départ pour la formation et l’application de nouvelles politiques dans tous les secteurs et niveaux.

Les écoles : Plaque tournante de l’intégration

La population de la Suède est de près de neuf millions. Presque 1,5 millions de résidents sont soit nés en dehors de la Suède ou sont nés de parents immigrants. La majorité de ce groupe vit dans les trois plus grandes villes du pays : Stockholm, Göteborg et Malmö. Parmi ceux-ci, la ville de Malmö a la population d’immigrants la plus élevée (37,3 pourcent).

Tandis que le gouvernement national suédois a établi le cadre général pour la diversité et l’intégration, les gouvernements locaux, notablement dans les écoles, développent et mettent en œuvre les programmes qui feront de ça une réalité.

A Malmö, les écoles sont la plaque tournante naturelle pour l’intégration. Contrairement à de nombreuses autres villes suédoises, Malmö a une population particulièrement jeune : 47 pourcent de ses habitants sont âgés de moins de 35 ans. Ceci est principalement attribuable à l’immigration : 50 pourcent des enfants à Malmö ont des parents qui sont nés à l’étranger.

L’objectif de ces programmes est la promotion des compétences et en langue suédoise et en langues maternelles ainsi que des leçons (surtout mathématiques) offertes dans leurs langues maternelles respectives. Chaque enfant et chaque jeune a droit à un soutien supplémentaire pour apprendre le suédois. Des méthodes conçues spécialement pour les étudiants multiculturels sont appliquées afin qu’ils puissent atteindre le même niveau linguistique que leurs pairs nés en Suède.

En plus, chaque semaine pendant 2 heures les enfants et les jeunes immigrants reçoivent des leçons dans leur langue maternelle, tous ces élèves ayant droit à un tel soutien d’apprentissage.

Un environnement d’apprentissage accueillant

« Nous ne discutons pas si les enseignants devraient ou non avoir le droit de porter le voile. Notre souci est de savoir, plutôt, si nous avons suffisamment d’enseignants qui portent en effet le voile, » explique un porte-parole du Ministère de l’éducation.

Cette approche fait partie de la réalisation que la diversité est une ressource et un atout. De la part du gouvernement national suédois, les écoles de Malmö ont aussi développé et mis en œuvre un Plan pour la diversité. Ses initiatives principales soulignent le développement et les compétences linguistiques ; elles visent 32 communautés qui ont une grande proportion (plus de 18 pourcent) d’enfants et de jeunes d’origine migrante.

Dans le cadre de leur appui du Plan pour la diversité, les écoles de Malmö soutiennent aussi les « écoles à idées » dans le domaine de la diversité. Ceci implique un réseau d’éducateurs d’écoles primaires modèles qui travaillent ensemble pour développer des stratégies de gestion de la diversité dans l’éducation. Entre autres, il y a des programmes de mentorat scolaire et des programmes de coopération entre parents.

Pour les élèves plus âgés (ceux dans les écoles secondaires supérieures) Malmö est muni d’un Groupe pour la diversité. Celui-ci est composé d’élèves provenant d’écoles de toute la ville qui se rencontrent régulièrement avec des éducateurs, sociologues et autres pour trouver des moyens de coopérer sur les questions de diversité et en particulier de lutter contre la ségrégation dans les écoles. Ces écoles ont aussi collaboré avec des entreprises locales pour offrir aux élèves des opportunités de participer à des stages de travail.

D’autres initiatives dans les écoles de Malmö comprennent : des projets de mentorat pour les enseignants et les élèves, une formation avancée de gestion de classe pour les enseignants, des compétences accrues en lecture à travers des groupes de lecture, et une formation continue des enseignants sur toutes ces questions.

Succès : partagé

En Suède, près de 14 pourcent des élèves sont d’origine migrante. Cependant, selon les données du Program for International Student Assessment (PISA) (Programme international d’évaluation des étudiants), les migrants suédois ont un niveau général élevé de réussite scolaire. En fait, les élèves immigrants de la seconde génération surpassent leurs pairs nés en Suède.

Par exemple, la proportion d’élèves qualifiés pour passer à l’éducation secondaire supérieure est aussi élevée parmi ceux d’origine migrante (près de 77 pourcent) que parmi les étudiants suédois (près de 90 pourcent).

L’index Migration Integration Policy Index (MIPEX) a aussi classé la Suède en première place parmi 31 pays dans la catégorie de l’éducation.

L’expérience et le succès de Malmö dans le domaine de diversité dans l’éducation ont été reconnus nationalement et internationalement. En Suède, des fonds supplémentaires ont été spécifiquement attribués au Centre pour la diversité dans l’éducation de Malmö pour que la ville puisse partager son expertise au niveau national.

En 2008, en reconnaissance de son travail de promotion de l’intégration sociale et de l’amélioration de l’égalité des chances d’apprentissage dans les écoles, la ville de Malmö a été présélectionnée pour une nomination du prix Carl Bertelsmann. Depuis 1988, la fondation allemande Bertelsmann offre ce prix annuel pour rendre hommage aux pratiques innovatrices qui relèvent les principaux défis mondiaux.

Making it Work for You:

  • Pour réussir, une vision collective doit avoir le soutien des participants sur le terrain et de la communauté de première ligne.
  • Une partie du succès de Malmö a été le résultat des diverses façons dont elle a tenté d’atteindre ces objectifs fondamentaux.

Maytree