Vivre

Vancouver, Canada

Le Projet Dialogues de Vancouver

Ville de Vancouver

April 12, 2013

Accroître les liens et la compréhension interculturelle entre les Autochtones et les communautés ethniques

Les premiers immigrants chinois de Vancouver désignaient le Canada comme un lieu d’occasions – la Montagne dorée. Moins connu, l’île de la Tortue est le nom que lui donnaient les Premières Nations. L’un des trois peuples fondateurs du Canada, les Autochtones sont absents des échanges sur la diversité et la politique multiculturelle canadienne. Les immigrants ont peu d’occasions d’interagir avec eux et ils conservent souvent des préjugés tenaces. Les deux groupes ont pourtant beaucoup en commun : un riche héritage culturel et l’expérience des déplacements, du racisme et du statut de minorité.

À Vancouver, où près de la moitié de la population est née à l’étranger, les immigrants et les Autochtones sont les deux groupes qui affichent la plus rapide croissance démographique. À la recherche d’une nouvelle approche à l’égard de sa diversité et de son identité multiculturelle, Vancouver a adopté en 2007 un plan d’immigration reconnaissant l’importance des Premières Nations et des Autochtones urbains. En 2010, le Projet Dialogues était lancé pour favoriser « la compréhension et des liens plus étroits entre les communautés autochtones et ethniques. »

Élaborés par le service de Planification sociale avec 27 partenaires communautaires, les Dialogues entre les Premières Nations, les Autochtones urbains et les communautés ethniques visent à renforcer « la compréhension et le respect mutuels » au moyen de cercles d’échanges, de recherche communautaire et d’un programme destiné aux jeunes et aux aînés. Les échanges culturels sont très utiles pour partager leurs patrimoines. Les Nations Musqueam et Tsleil-Waututh accueillent des visiteurs, tout comme les communautés chinoise, juive et ismaélienne, tandis que les Premières Nations et la communauté maya partagent des pratiques de guérison.

Le succès du Projet Dialogues a donné l’exemple. Le programme d’établissement de la commission scolaire de Vancouver a entrepris un projet d’échanges culturels avec plus de 200 familles afin de découvrir les liens entre les communautés autochtone et chinoise. La Ville de Vancouver envisage aussi la diffusion en ligne d’une introduction aux Premières Nations à l’intention des nouveaux arrivants – une première en son genre (prévu en 2014).

Making it Work for You:

  • Il faut croire en les idées : celles qui sont nouvelles et n'ont pas encore fait leurs preuves auront plus de chance de réussir si l'on consacre ses efforts à l'organisation, la planification et la prestation du projet.
  • Faciliter des échanges en créant un environnement sûr et respectueux. Il faut du temps pour instaurer la confiance permettant aux participants de partager leurs expériences.
  • Pour améliorer la qualité et les résultats de l'engagement de la communauté, il faut que le leadership du projet représente les valeurs et la culture des participants et des organisations communautaires.

Newsletter



Pour cette bonne idée, contacter:

Baldwin Wong, City of Vancouver
Woodward’s Heritage Building
Suite 501 – 111 West Hastings Street
Vancouver, British Columbia, Canada,
V6B 1H4
baldwin.wong@vancouver.ca
http://vancouver.ca/

Maytree