Travail

Brême, Allemagne

Vous êtes la clé : votre avenir, votre ville

La ville de Brême

December 6, 2012

Une campagne pour apporter de la diversité aux pratiques de recrutement municipales

Les responsables de la ville de Brême voulaient savoir pourquoi si peu de jeunes de milieux migrants se présentaient aux nombreux postes de formation disponibles. Ils ont appris que de tels emplois publics n’étaient que rarement envisagés Bremen, You are the Keypar ces jeunes, la plupart ne connaissant personne qui travaillait pour la ville.

En 2009, pour adresser cette question, on a lancé une nouvelle campagne de recrutement des jeunes dans la fonction publique, sous la devise : « Vous êtes la clé … de votre avenir et de votre ville » (Du bist der Schlüssel … für deine Zukunft und deine Stadt). Celle-ci a compris un site web conçu pour permettre aux jeunes d’y trouver toutes sortes de postes et de carrières qui leur seraient ouverts.

Vous êtes la clé : une campagne inclusive

Avec une population de plus de 500 000 habitants, Brême, qui se situe au nord-ouest du pays, arrive au dixième rang en importance des villes allemandes. La « ville hanséatique libre de Brême » peut se vanter d’avoir la cinquième plus importante main-d’œuvre du pays et d’être l’un des plus grands employeurs de la région. À peu près 25 % de la population de celle-ci provient de milieux migrants, la majorité issue de la Turquie, la Pologne ou la Fédération de Russie.

Afin de recruter cette partie de la population largement inexploitée, Brême a entrepris la campagne « Vous êtes la clé » (d’après le symbole iconique de la ville) à partir de son ministère d’éducation et de formation. Pareillement aux programmes dans d’autres villes telles que Hambourg, l’objectif du recrutement est de servir un grand nombre de départements, y compris la police, les pompiers, l’application des lois, l’administration judiciaire, la gestion financière et l’administration générale.

On a élaboré les messages de la campagne de telle façon que la ville pourrait continuer son engagement en faveur de l’égalité tout en recrutant sélectivement. Il fallait que les jeunes des minorités exclues se sentent « égaux parmi les égaux ». Employeur de plus de 25 000 individus, la ville avait déjà réussi dans sa promotion des possibilités d’emploi : en 2005, sa stratégie ministérielle d’intégration a été présélectionnée comme meilleure pratique par la fondation Bertelsmann. Pour le nouveau programme, on avait l’intention d’être plus inclusif.

La campagne « Vous êtes la clé » prend, pour atteindre son public, une variété d’approches, y compris la publicité dans les médias imprimés, un salon de carrières, un site web ministériel pour s’informer des possibilités d’emploi, une série de courts métrages et des activités de liaison auprès des organismes migrants. Il y a même des comptes Twitter et Facebook.

Avec ces activités de liaison, on a voulu viser non seulement les jeunes mais aussi leurs parents. Dans le dépliant en allemand, on décrit les diverses filières au sein de la fonction publique, cependant que, dans les traductions russes et turques, on s’adresse premièrement aux parents, pour reconnaître l’influence qu’exercent ces derniers sur le choix de carrière de leurs enfants et pour souligner l’engagement de la ville en faveur de la diversité parmi ses fonctionnaires.

La réussite

Selon le maire Karoline Linnert : « Il faut voir augmenter la proportion des migrants dans la fonction publique. Nous avons besoin de leurs compétences interculturelles. L’administration se doit d’être aussi diverse que la société qui l’entoure. »

En 2009, 19,6 % des chercheurs d’emploi provenaient de milieux migrants. L’année suivante, la proportion en a augmenté jusqu’à 25 % – à cause de la campagne, et surtout son emphase sur le succès remarquable des jeunes stagiaires et la valeur ajoutée pour les candidats d’être bilingues. Les employés municipaux eux-mêmes ont bien aimé l’aspect particulier de la campagne ; à leur avis, cela a renforcé l’image de la marque de la ville en tant qu’employeur.

Making it Work for You:

  • Assurer que les parents fassent partie du processus de recrutement avec des dépliants rédigés en plusieurs langues
  • Produire des vidéos où l’on peut voir des jeunes de milieux migrants dans les postes affichés

Newsletter



Pour cette bonne idée, contacter:

Jochen Kriesten, Centre d'éducation et de formation (AEC), la ville de Brême
Doventorscontrescarpe 172 B
28195 Brême, Allemagne,
Jochen.Kriesten@AFZ.bremen.de
http://www.ausbildung.bremen.de

Feuerwehr

Maytree